Josiane Burger

j-burger(Article paru dans Sergy Info No 39 janvier 2010)

Rencontre avec Josiane Burger, auxiliaire de vie.

Comment définir votre métier ?
Auxiliaire de vie ou aide à domicile c’est le même travail, nous essayons de maintenir les gens âgés malades ou handicapés, même momentanément, chez eux dans les meilleures conditions de confort, d’hygiène, et sanitaire, possible, tout en leur apportant un peu de vie de l’extérieur. Nous les conduisant, aux clubs, dans leurs lieux d’activité ou les accompagnons faire leurs courses, nous les aidons à faire leur ménage.
Dans le pays de Gex nous sommes 70 auxiliaires de vie pour 400 dossiers, notre but et d’essayer de maintenir le maximum de gens chez eux le plus longtemps possible, car c’est quand même chez eux qu’ils sont le plus heureux, Le maintien à domicile à aussi ses limites mais tant que cela est possible pourquoi s’en priver ?

Comment avez vous débuté ?
J’avais au départ une formation de secrétariat, mais quand il a fallu recommencer à travailler en entreprise, après une période passée à la maison à m’occuper de ma famille, l’ordinateur avait tout remplacé et il m’aurait fallut faire une reconversion. Ce que je savais le mieux faire, c’était entretenir une maison, faire à manger, m’occuper des gens. Comme, en plus, je venais de la campagne et j’avais vécu dans une ferme, j’avais donc l’habitude de vivre avec des personnes de générations très différentes, ce qui fait que cela ne me posait aucun problème de m’occuper de personnes âgées. Etant d’une très grande famille nous avions l’habitude de la vie en communauté.
J’ai donc commencé en répondant à une petite annonce de l’ADAPA de Bourg qui recherchait quelqu’un pour faire des ménages quelques heures par semaine chez une personne âgée dans le pays de Gex. Les seules consignes que l’on m’a données à l’époque au bureau de Bourg, étaient que je devais impérativement respecter la personne chez qui j’étais envoyée, ainsi que son environnement et que je devais faire ce qu’elle me demanderait.

En quoi consiste le travail ?
Le travail consiste essentiellement en travaux de ménage surtout au début, car la personne commence par nous demander d’abord de nous occuper de son ménage, On nous dis souvent, “ma maman, ne voit plus bien clair, elle n’arrive plus à faire ses placards, son ménage, est-ce que vous pourriez venir l’aider deux heures par semaine ?”
Il m’est arrivé une fois de me rendre chez un vieux monsieur, très vieux-garçon, chez qui pas une femme n’était entrée depuis des années. Comme il avait eu un accident qui lui interdisait de continuer à utiliser sa mobylette, il avait fait appel à l’ADAPA pour que quelqu’un l’aide à faire ses courses en voiture. Cela nous a pris une bonne année d’apprivoisement mutuels pour qu’il accepte enfin que je rentre dans sa maison et que je l’aide pour son ménage. J’ai ainsi réussi à le garder à son domicile pendant 17 ans, alors qu’au départ, il ne voulait rien entendre de plus que simplement l’amener avec ma voiture faire ses courses. En ce moment, j’ai quatre dossiers à Sergy. Le travail représente une à deux heures par vacation on peut donc s’organiser assez facilement dans la semaine. Ce n’est jamais du temps complet.
Le profil type est quand même un métier plutôt féminin (1 aide homme pour 69 femmes dans le pays de Gex) et de plus de 40 ans, car avant les obligations familiales ou professionnelles empêchent souvent de faire ce travail.
Il y a une formation de deux jours à Bourg en Bresse, qui est malheureusement difficile d’accès pour des gens sans moyen de locomotion ou qui ne peuvent pas forcément se rendre deux jours à Bourg, loin de leur famille.
Nous avons un bureau à St Genis (ADAPA, association d’Aide à Domicile Aux Personnes de l’Ain) situé rue de Genève, dans le bâtiment du Pôle Emploi, qui va donc instruire un dossier.
On est donc là pour faire ce que les gens ne peuvent plus faire. On commence par deux heures par semaines, mais comme l’état de la personne se détériore, on est souvent amené à en faire de plus en plus.

Devez-vous être au bénéfice d’un diplôme médical ?
Non parce que nous ne prodiguons aucun soin, c’est le rôle des aides soignantes ou des infirmières.
Dans l’ordre social du maintien à domicile il y a : 1 les aides à domicile, 2 les aides soignantes et 3 les infirmières, nous sommes habilités à faire des toilettes pour autant que la personne n’ait pas de blessure ou de lésion. Avec le portage de repas à domicile vous avez là tout le dispositif pour le maintien à domicile.

Qu’avez vous retenu de ces vingt ans au service des autres ?
Que c’est un métier où il ne faut pas être carriériste ou espérer gagner des millions, le social en France n’est pas l’endroit où on peut espérer faire fortune, mais c’est un métier de contact avec les gens, un métier extrêmement agréable. Nous apportons aux gens nos bras et nos jambes, mais eux en retour ils nous apportent leur vécu, leur expérience et c’est très enrichissant.
Ce Métier donne aussi un sens à la vie car il procure un sentiment d’utilité, on voit un résultat concret à notre action, Après vingt ans d’activité dans ce métier je n’ai pratiquement pas eu d’expérience malheureuses avec les personnes dont je me suis occupée. Si une personne se montre agressive ou désagréable c’est généralement qu’elle éprouve une souffrance, et l’isolement est une souffrance. Le fait d’être dépendant est en soi également une très grande souffrance. Cela dit, on tisse énormément de liens avec les personnes dont on s’occupe parce qu’on vit dans leur intimité, on a souvent même de meilleures relations que celles qu’ils entretiennent avec leur propre famille.

Il faut donc savoir faire preuve de beaucoup d’adaptation, une personne vivant dans une ferme n’a pas les mêmes priorités qu’un professeur retraité, et il faut savoir écouter, en effet pour beaucoup de gens nous sommes le seul lien avec l’extérieur et nous sommes parfois la seule personne qu’ils verront de la semaine. Il faut surtout savoir ne s’étonner de rien…

La mairie

Coordonnées

Place de la mairie
01630 SERGY
Tél: 04 50 42 11 98
Fax: 04 50 42 14 57
E-mail: mairiesergy.fr

Ouverture

Lundi14h-18h
Mardi9h-12h / 14h-18h
Mercredi9h-12h
Jeudi9h-12h / 14h-18h
Vendredi14h-17h

retour en haut