L’histoire de Sergy

Tout commence à l’époque des Romains. César envoya des légionnaires dans le Pays de Gex. Un certain Sergius obtint une terre en récompense et au fil du temps l’habitation de cet homme devint un hameau. Sergy resta sous la domination des Romains pendant 464 ans.

Au Moyen âge, la famille des de Sergier assura la suzeraineté du fief de Sergy jusqu’en 1533 et y fonda une chapelle.

En 1536, le Pays de Gex fut envahi par les Bernois et la religion protestante s’imposa avec la famille des de Martine. L’église de Sergier devint le Temple des Religionnaires.

En 1589, ce fut au tour des Genevois d’entrer en possession du pied du Jura qui revint à la France catholique en 1600. A Sergy, le temple resta un lieu protestant fréquenté.

En 1685, le roi fit interdire la religion réformée et le temple fut détruit. Faute d’ une fortune suffisante, les de Martine hypothéquèrent le fief de Sergy qui se trouvait partagé entre Sergy haut et Sergy bas. Le château, situé dans le bas du village, était en fort mauvais état lorsque des Genevois, les Buisson, en devinrent les propriétaires en 1755.

En 1779, Pierre Pictet (époux d’une Buisson) devint Seigneur de Sergy jusqu’à la révolution. L’événement le plus considérable à cette période fut la construction dans le village du bas d’une église, celle que l’on voit aujourd’hui.

La Révolution et la République n’épargnèrent pas la noblesse de Sergy qui se réfugia en Suisse après avoir subi la destruction du château excepté la tour nord. Dans les registres communaux de la Première République, apparaissaient déjà les noms de certaines grandes familles actuelles de Sergy : Moine, Jarnier…

Au début du 19 ème siècle, Jules Pictet, petit fils de Pierre, fut le rénovateur du village. Avec l’aide des habitants, il répara le château, la fruitière, les chemins et l’église. Il loua même le château de Sergy haut et l’aménagea en établissement thermal, Le Château des Bains. On y pratiquait des cures de petit lait de chèvre et d’ânesse. Cet établissement connut un vif succès mais disparut en 1848 à cause des troubles politiques de l’époque.

Après la chute de Louis XVIII et l’effacement de l’église, les sources d’informations se tarissent.

Les enfants de Jules Pictet n’habitèrent jamais Sergy. La propriété fut achetée par le docteur Beauvois puis vendue en 1982 à M.Lafougère qui en est le propriétaire actuel.

La mairie qui abritait l’école fut construite en 1869. Le chemin de fer fit son apparition avec la ligne Longeray-Divonne en 1899. Les lignes du téléphone furent installées en 1901.

En août 1914, ce fut la mobilisation générale, et en 1918, au retour des soldats, on comptabilisait 15 morts pour une population de 309 habitants à Sergy.

L’entre deux guerres permit un formidable essor agricole et industriel. Il existait à Sergy une diamanterie. Pendant cette période, on nota l’arrivée de l’électricité et de l’eau potable à domicile ainsi que la création de nombreuses associations (Sou des Ecoles, Fanfare, Amicales des pompiers…etc…)

Avec la guerre, en juin 1940, l’armée allemande occupa tout le Pays de Gex et imposa des nouvelles conditions de vie aux agriculteurs (réquisitions, couvre-feu, obligation de travaux). Grâce à sa situation géographique, des habitants du Pays de Gex permirent à de nombreuses personnes de passer la frontière dans l’illégalité. Par contre l’établissement de maquis de la résistance se fit plutôt dans la région de Bellegarde où son efficacité fut grande. Les Allemands quittèrent le Pays de Gex le 21 août 1944.

Pendant les années 50, l’agriculture se modernisa et le tourisme se développa (les 3 télécabines du Jura Gessien ont été mises en service en 1958).

Les années 60 virent l’augmentation du phénomène frontalier avec une nette progression de la population et des constructions. L’essor économique de la région a permis à Sergy de se développer harmonieusement et de devenir le village d’aujourd’hui où il fait bon vivre.

La mairie

Coordonnées

Place de la mairie
01630 SERGY
Tél: 04 50 42 11 98
Fax: 04 50 42 14 57
E-mail: mairiesergy.fr

Ouverture

Lundi14h-18h
Mardi9h-12h / 14h-18h
Mercredi9h-12h
Jeudi9h-12h / 14h-18h
Vendredi14h-17h

retour en haut